La Prime à l’Insertion (PAI) de l’Agefiph

La Prime à l’insertion vise à encourager les entreprises à recruter des personnes handicapées
dans des emplois durables et faciliter l’accès à l’emploi des personnes handicapées.
Cette prime est accordée aux personnes bénéficiaires de l’obligation d’emploi (article L 5212-13), inscrites ou non à Pôle Emploi.
Les employeurs dans les secteurs suivants, bénéficient également d’une prime à l’insertion des personnes handicapées avec des contrats à durée indéterminée (CDI) ou déterminée (CDD) d’une durée minimale de 12 mois :

  • Les employeurs affiliés à l’Unedic, y compris les employeurs du secteur agricole et de la pêche
  • maritime
  • Les groupements d’employeurs, quel que soit leur statut.
  • Les employeurs particuliers.
  • Les entreprises adaptées, quel que soit leur statut, pour les personnes ne bénéficiant pas de
  • l’aide au poste.
  • Les associations.

Sont exclues les entreprises ayant fait l’objet d’un procès verbal pour travail illégal.

Le montant de la prime d’insertion versée à l’employeur est une subvention forfaitaire de 1 600€. Elle peut être versée pour chaque nouvelle embauche d’un salarié handicapé.
Quant au salarié handicapé c’est une subvention forfaitaire de 900€. Elle ne peut être versée qu’une seule et unique fois au cours de la vie professionnelle du salarié handicapé.

La prime à l’insertion est versée uniquement sur prescription d’un Cap Emploi, Pôle Emploi ou Mission Locale.
Le délai de transmission du dossier est de 3 mois à compter de la date effective d’embauche.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *