Focus sur la maladie d’Alzheimer !

La maladie d’Alzheimer et ses troubles apparentés frappent de nombreuses personnes âgées. Quelle est cette maladie et ses niveaux de handicap dans la vie quotidienne ? Zoom sur la maladie d’Alzheimer expliquée en quelques mots.

maison-de-retraite

La maladie d’Alzheimer : définition…

Il s’agit d’une démence provoquant des troubles de la mémoire, de la pensée et du comportement. Très légers et discrets au début, les symptômes s’intensifient avec le temps et deviennent dans les cas les plus graves très handicapants pour réaliser des choses basiques de la vie quotidienne comme se laver, cuisiner ou envoyer une lettre. Parmi toutes les démences existantes, Alzheimer représente de 50% à 80% de cas. Même si la majorité des personnes atteintes de cette maladie sont âgées de plus de 65 ans, on découvre depuis quelques années des Alzheimer dits précoces avec l’apparition des premiers signes dès l’âge de 40 ou 50 ans. Aux Etats-Unis, Alzheimer représente la 6ème cause de mortalité.

Quels sont les traitements pour la maladie d’Alzheimer?

A ce jour la maladie d’Alzheimer est considérée comme incurable mais des traitements pour ralentir les symptômes sont possibles. Ils améliorent la qualité de vie des patients tout en retardant les symptômes de démence.

senior-retraite

Quelle prise en charge pour la maladie ?

Au début de la maladie, lorsque les symptômes sont encore légers, il est pour la plupart encore possible de vivre à la maison et d’effectuer les tâches de la vie quotidienne. Lorsque la maladie est trop avancée, des maisons de retraites à Paris ou des Ephad à Bordeaux prennent en charge les patients dans leur globalité. Des activités proposées dans les maisons de retraites à Nimes ou ailleurs permettent de stimuler les capacités mentales et psychologiques de chaque patient atteint par la maladie. L’Etat verse des aides pour les patients et leurs familles en fonction des différents stades de la maladie.

Quels sont les signes avant-coureurs ?

Les premiers signes sont nombreux comme les pertes de mémoire récurrentes car la maladie empêche les cellules de fonctionner correctement. Éprouver des difficultés à planifier ou à résoudre des problèmes ou des difficultés à réaliser des choses simples de la vie quotidienne doivent mettre la puce à l’oreille. De même, la confusion de temps et de lieu (représentation spatio-temporelle) est un signe annonciateur de la maladie. Les personnes atteintes de la maladie sont sujettes à des changements d’humeur récurrents, elles peuvent progressivement devenir anxieuses, craintives ou voire déprimées.

Pour avoir plus d’infos sur la maladie et prendre contact avec un réseau de maisons de retraite prenant en charge la maladie, rendez-vous sur : www.korian.fr

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *