Contrat Rééducation professionnelle chez l’employeur

L’objectif  du Contrat Rééducation professionnelle chez l’employeur est de permettre la remise au travail de personnes qui du fait de leur handicap ont perdu la possibilité d’exercer leur emploi dans le cadre:

  • d’une ré-accoutumance à l’exercice de l’ancien métier,
  • d’un maintien dans l’emploi à un autre poste dans la même entreprise,
  • de l’enseignement d’un nouveau métier,
  • d’une nouvelle embauche.

La COTOREP peut orienter vers un Contrat de Rééducation professionnelle chez l’employeur des personnes reconnues Travailleurs Handicapés, assurés sociaux, qui souhaitent retrouver une activité professionnelle.
Elles doivent obtenir l’accord de leur organisme de Sécurité Sociale et de l’employeur.

Il s’agit d’un contrat écrit à durée déterminée signé par l’employeur, la Direction Régionale du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (DRTEFP), la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM), l’assuré :

  • La durée du Contrat Rééducation professionnelle chez l’employeur est de 3 à 24 mois négociables avec l’employeur.
  • La rémunération du salarié est au moins égale au salaire minimum de la profession pour laquelle il est formé.
  • Le SMIC sera retenu en cas d’absence d’une convention collective.

La rémunération se compose de deux éléments :

  • Une part versée par l’employeur sous forme de salaire et donc soumise à cotisation.
  • Une part versée par l’Assurance Maladie sous forme de prestations (non soumises à cotisations).

A l’expiration du contrat, le salarié perçoit la rémunération afférente au niveau atteint dans la profession et demeure chez l’employeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *